COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

Lancement des balades façon Greeters : le Domaine de Trotté avec Maurice Courvasier

Ce mardi 16 juillet, 24 personnes ont parcouru le Domaine de Trotté et le village du Sarthon sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids, en compagnie de Maurice Courvasier. Le temps d’une balade d’1h30, le public a découvert l’histoire du moulin, de la forge de la bataille et du lieu-dit « Le Sarthon ».

.

Habitant de Saint-Pierre-des-Nids passionné d’histoire, notre hôte du jour nous présente le domaine situé à la jonction des 3 départements de la Mayenne, de l’Orne et de la Sarthe et de 2 régions (Normandie et Pays-de-la-Loire). Dès l’entrée du site de 6 hectares, le groupe de visiteurs parcourent un chemin arboré et verdoyant, au son de l’eau, et passent devant les 4 gîtes en pierre, propriété de la commune. Face à sa roue à aube, Maurice Courvasier nous raconte l’histoire du Moulin à blé de Trotté, acquis en 1731 par Emmanuel Guillaume de Vaucelles. En fonctionnement jusqu’en 1930 grâce au dernier meunier Joseph Bourgeot, le moulin accueille désormais touristes de passage et habitants. Juste à côté, on emprunte un pont en bois permettant le franchissement de la rivière. Au milieu du pont, un panneau nous indique que nous passons de la Mayenne à la Sarthe. Les marcheurs admirent la beauté du paysage et cherchent des yeux les poissons dans l’eau.

En revenant sur nos pas, Maurice Courvasier s’arrête devant un arbre gigantesque aux racines dénudées. En regardant de plus près, on aperçoit également quelques pierres. Nous sommes ici devant les ruines de la forge de la bataille, qui porte son nom de la bataille qui eut lieu ici-même contre les Anglais durant la Guerre de Cent Ans. Jusqu’en 1802, la forge travaillait le minerai de la Garenne et de La Ferrière-Bochard.

Le groupe traverse ensuite la route et arrive au village tranquille du Sarthon, qui accueillait autrefois les ouvriers des forges. C’était également un lieu très prisé par les peintres du XIXe siècle : Eugène Boudin, Mary Renard, Henri-Joseph Harpignies… , et par le frère de l’acteur Pierre Fresnay des années plus tard.

L’après-midi se clôture sur un pot offert par Hélène Leloup, à l’origine des balades façon Greeters de l’Office de Tourisme du Mont des Avaloirs. Les promeneurs poursuivent les discussions avec Maurice Courvasier et échangent sur la riche histoire des lieux. A découvrir rapidement !

.

.

Autres actus

X
X