COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

La « Bourse aux apprentis », un tremplin pour l’avenir !

Depuis 2006, les élus se sont donnés pour objectif de favoriser les liens entre les entreprises locales et les jeunes. La Communauté de Communes du Mont des Avaloirs (CCMA) verse ainsi chaque année une bourse de 1000€ à ceux qui qui débutent un apprentissage dans une entreprise du territoire.

gh

Distribuée en trois fois (200 € au démarrage de l’apprentissage, 400 € en début de 2ème année et 400 € à la remise du diplôme), cette somme permet aux apprentis de subvenir, en partie, aux frais engendrés par leur situation professionnelle : trajets, loyers ou autres. A celle-ci peut s’ajouter le soutien du dispositif Créavenir du Crédit Mutuel.

j
Pas toujours perçu à sa juste valeur, la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs est persuadée de l’avantage que représente l’apprentissage, autant pour le territoire et ses entreprises que pour les jeunes.

« Le frein lié à l’apprentissage est culturel. On associe encore trop souvent les mauvais élèves à cette voie professionnelle. Or, à la CCMA nous sommes convaincus de l’intérêt de cette formation pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. Les jeunes apprennent leur futur métier en pratiquant sur le terrain tandis que les chefs d’entreprises, devenus maîtres d’apprentissages, s’assurent d’avoir une main d’oeuvre compétente capable parfois d’apporter une nouvelle fonction à la structure voir de reprendre un jour le « marché ».
Sébastien Beaumont, élu de la CCMA

E
En effet, les filières professionnelles sont d’excellentes passerelles vers un emploi comme le révèle le témoignage de Sara, bénéficiaire de la « Bourse aux apprentis » en 2011 :

« Je voulais être coiffeuse. La bourse m’a donc permis d’acheter tout le matériel nécessaire pour passer mon CAP coiffure. J’ai trouvé un employeur très rapidement sur Courcité avec qui les relations étaient très bonnes. J’ai beaucoup appris en travaillant à ses côtés. Aujourd’hui j’ai repris une formation pour obtenir un BP (Brevet professionnel). Mon employeur actuel était très intéressé par mon profil car je savais déjà faire beaucoup de choses et était en capacité de tenir un salon. Elle m’a donc accueillie dans le but de m’embaucher par la suite. Je ne pouvais pas rêver mieux ! »
Sara, bénéficiaire de la « Bourse aux apprentis » en 2011

L
L’immersion des apprentis dans le secteur du travail permet aux jeunes de bien comprendre le fonctionnement et les besoins des entreprises. Cette connaissance est un atout pour orienter leur choix vers une formation ultérieure. Ainsi, 74% des personnes qui ont reçu la « Bourse aux apprentis » ont poursuivi leurs études à un niveau supérieur : baccalauréat, Brevet professionnel ou licence.

« J’ai obtenu mon baccalauréat professionnel « agroéquipement » en 2011 suite à quoi j’ai décidé de me tourner vers l’apprentissage. J’ai travaillé deux ans en tant qu’apprenti dans l’entreprise familiale puis j’ai continué ma formation jusqu’à la licence afin d’obtenir l’attestation de capacité de transport. Aujourd’hui, je peux travailler dans l’entreprise de mon père au titre de conducteur d’engins et de mécanicien. »
Julien, bénéficiaire de la « Bourse aux apprentis » en 2011

a
Attention, vous n’avez plus que jusqu’à décembre pour vous inscrire !

Plus d’infos sur la page dédiée au dispositif.

h

Autres actus

Un public varié pour la masterclass de batterie

</p> [/av_textblock] [/av_one_full]

X
X