COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

24 boursiers à l‘apprentissage et une bourse à la création : un tremplin pour l’avenir !

  • Les boursiers (création et apprentissage) 2017 accompagnés de leurs entreprises d’accueil et des membres de la commission économie

  • Yannick Guibout reçoit 5000€ avec la bourse à la création

  • Le collèges Les Garettes accueille une apprenti en administration

  • Villaines-la-Juhel accueille un apprenti !

  • Yannick Guibout reçoit 5000€ dans le cadre de la bourse à la création

Ce mercredi 5 avril, les bénéficiaires de la « Bourse aux apprentis » signaient leur convention avec la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs et Créavenir.

Créé en 2006, la « Bourse aux apprentis » est une aide financière de 1 000€ à destination des jeunes qui débutent un apprentissage dans une entreprise du territoire. Depuis 10 ans, plus de 160 jeunes ont été aidés par la Communauté de communes (CCV puis CCMA).

Cette année, 24 jeunes sont accompagnés par la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs et accueillis au sein 20 entreprises et 2 structures publiques du territoire (dont la commune de Villaines-la-Juhel et la collèges les Garettes, établissement d’accueil de la cérémonie).

Cette aide nommée «Bourse aux apprentis» permet aux jeunes du territoire de bénéficier par la suite d’une bourse à la création de 10 000€ pour l’installation de leur entreprise. Ayant effectué un apprentissage sur le territoire sans bénéficier de la bourse aux apprentis, Yannick Guibout recevra une aide de 5 000€ pour la reprise de l’entreprise de menuiserie familiale Guibout.

Portraits des boursiers en 2017

Cette année, 24 jeunes bénéficient de la « Bourse aux apprentis » et sont accueillis au sein de 20 entreprises et 2 structures publiques du territoire. Ils ont commencé leur apprentissage entre septembre et décembre et réaliseront cette expérience sur une ou deux années scolaires.

Des apprentis aux profils variés : 12 suivent une formation de niveau 5 (CAP), 10 de niveau Bac ou BP, 1 de niveau BTS, 1 de niveau supérieur à bac +2 (1 diplôme d’ingénieur).
On constate une montée en compétence des jeunes apprentis puisqu’auparavant les ¾ des jeunes aidés suivaient une formation de niveau 5.

Les durées de l’apprentissage et les financements de la collectivité : 6 bourses sur 1 an (400€ à la signature et 400€ à l’obtention du diplôme), 18 bourses sur 2 ans (200€ à la signature, 400€ en début de 2eme année et 400€ à l’obtention du diplôme)

Les domaines d’étude : l’agriculture, les espaces verts, la restauration, la coiffure, la mécanique auto, la boulangerie pâtisserie, les métiers du bâtiment, l’industrie, la boucherie et 2 domaines jusque-là non représentés : l’administratif ( BAC Pro Gestion Administration) et le paramédical ( BP Pharmacie)

Yannick Guibout, bénéficie de la « Bourse à la création » pour la reprise de l’entreprise familiale

L’apprentissage au coeur du parcours professionnel
Diplômé depuis 2003, Yannick Guibout bénéficie d’une expérience professionnelle de 13 ans en tant que menuisier fabricant. Son parcours fut enrichi par plusieurs années d’apprentissage au sein de l’entreprise FIMAC à Lignières-Orgères. Cette expérience lui a permis d’obtenir un Cap en 2005 puis un BP en 2007 auxquels s’ajoute une formation sur centre d’usinage bois en 2010.

Le projet de reprise
A 28 ans, Yannick Guibout reprend l’entreprise de son père afin de créer son propre emploi, d’accompagner le départ à la retraite de son ainé mais aussi d’apporter de nouvelles compétences à l’entreprise. Riche d’une expérience professionnelle variée, il développera notamment l’utilisation de machines numériques pour le travail du bois. Cette évolution, constitue une suite logique pour l’entreprise de menuiserie Guibout, créée en 1986 par Didier Guibout (père) à Neuilly-le-Vendin.
La reprise, réfléchie par Yannick Guibout avec un plan d’action et de financement prévu sur plusieurs années, se fera de manière progressive puisqu’il deviendra d’abord associé avant de racheter la totalité des parts à son père.

La « Bourse à la création », une aide financière pour les anciens apprentis
« La Bourse à la création » est un dispositif proposé par la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs aux personnes ayant effectué un apprentissage sur le territoire. En effet, durant les 10 ans qui suivent leur apprentissage, les jeunes peuvent demander une aide pour l’installation de leur entreprise à hauteur de 10 000€ pour ceux ayant adhéré au dispositif de bourse aux apprentis et de 5 000€ pour les autres ex-apprentis du territoire. C’est cette dernière somme que recevra Monsieur Guibout pour reprendre l’entreprise familiale.

Une reprise anniversaire
La reprise de Yannick Guibout symbolise aussi les 30 ans de l’entreprise de menuiserie. C’est l’occasion pour le jeune homme de marquer un changement tant dans la gestion de l’entreprise que dans l’évolution de ses activités.

Autres actus

X
X