1 000 premiers jours de l‘enfant : « S’autoriser un répit pour mieux vivre son rôle de parent »

Engagées en faveur de la parentalité, les Communautés de communes des Coëvrons et du Mont des Avaloirs se sont associées pour répondre au programme « 1 000 premiers jours » proposé par l’Etat, autour de la thématique « S’autoriser un répit pour mieux vivre son rôle de parent ». Être parents entraine parfois une pression à laquelle il est important de répondre par des espaces où ceux-ci peuvent s’autoriser un repos. Pour mieux connaître et prévenir un épuisement parental, les Coëvrons et le Mont des Avaloirs ont élaboré une programmation de temps forts, de rencontres, d’échanges et d’animations tout au long de l’année 2022.

Qu’est ce que le programme « 1 000 premiers jours » ?

Lancée par le Président de la République en septembre 2019, la commission « 1 000 premiers jours », dont le suivi des travaux a été confié à Adrien Taquet, secrétaire d’État à l’enfance et aux familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, a été présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Cette commission a regroupé 18 experts de spécialités différentes : neuropsychiatres, spécialistes de l’éducation ou de l’éveil des enfants, acteurs de terrain de l’accompagnement social des parents, cliniciens spécialistes de la grossesse et du jeune enfant, sage-femme. Objectif : donner des repères pour permettre aux parents d’accompagner leurs enfants dans leur développement et de devenir les parents qu’ils souhaitent. Les ambitions et préconisation publiées dans un rapport de septembre 2020 devaient alors se traduire par des actions concrètes dans les territoires.

Ainsi, en juin 2021, l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a lancé un appel à projet « 1000 premiers jours de l’enfant » à destination des acteurs de la petite enfance et de la parentalité. La Direction Régionale de l’Economie, l’Emploi, le Travail et les Solidarités (DREETS) et la commissaire à la prévention et la lutte contre pauvreté ont chacun mobilisé 100 000 euros et l’ARS a pu porter son engagement à plus de 270 000 euros.  Ainsi, c’est plus de 470 000 euros qui seront alloués aux porteurs de projets pour la mise en œuvre de leurs actions.

Sur 74 réponses, 35 projets ont été choisis pour être accompagnés, dont 3 en Mayenne. Parmi eux, le projet « S’autoriser un répit pour mieux vivre son rôle de parent », porté conjointement par la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs et la Communauté de Communes des Coëvrons.

Quel est le projet de la CCMA et de la 3C ?

Consacré à l’épuisement parental et à la prévention du burn out parental, le projet « S’autoriser un répit pour mieux vivre son rôle de parent » s’inscrit dans une démarche de cohésion, ouvert à l’ensemble des acteurs de la petite enfance et de la parentalité des 2 territoires.

La Communauté de Communes du Mont des Avaloirs et la Communauté de Communes des Coëvrons sont des territoires proches qui observent des problématiques similaires, avec des professionnels de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) et des agents dédiés dans leurs collectivités. C’est ainsi que les 2 intercommunalités ont engagé une démarche de collaboration pour mener à bien ce projet d’un budget de 30 000 € financé par l’ARS, la CAF, la 3C et la CCMA.

Le sujet de l’épuisement parental est le cœur du projet. .

Le rôle des parents entraine parfois une pression à laquelle il est important de répondre par des espaces où ceux-ci peuvent s’autoriser un repos. Mais les parents ont du mal à s’autoriser de tels moments. Changer la représentation de leur rôle et aménager ces espaces est une solution pour répondre à cette pression.

La CCMA et la 3C ont donc élaboré une programmation de temps forts, de rencontres, d’échanges et d’animations pour mieux connaître l’épuisement parental et mieux prévenir le burn out parental. Plusieurs thématiques seront abordées :

  • Des temps pour soi: relaxation, sophro, socio-esthétique…
  • Des temps entre parents: cafés parents, groupe de parole…
  • Des temps parents-enfants: atelier yoga, éveil corporel et sensoriel, éveil artistique, spectacles, bébé lecteur…
  • Temps de formation dédiés aux professionnels pour pouvoir repérer, aider et accueillir les parents : prendre soin de soi pour prévenir l’épuisement professionnel, conférence sur le burn out parental mené par une chercheuse spécialisée, repérage des signes du burn out parental…

Cette programmation se déroulera sur un an dans les 2 territoires, sans condition de résidence. C’est-à-dire que des parents vivant dans la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs pourront participer à des événements se déroulant dans les Coëvrons, et inversement.

Pour plus d’informations :

Aurélie LACAINE, Responsable du Relais de la Petite Enfance de la CCMA, a.lacaine@cc-montdesavaloirs.fr / 02 43 30 11 11

Julie INDART, Animatrice du Contrat Local de Santé des Coëvrons, jindart@coevrons.fr / 02 43 01 78 03