randonne-famille-nord-est-mayenne-cp-pwd

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

Projet d’Aménagement et de Développement Durables, les communes ont émis leurs avis sur l’avenir du territoire

  • Le PLUi avait fait l’objet de réunions publiques dans vos communes à l’automne 2017

  • Le PLUi avait fait l’objet de réunions publiques dans vos communes à l’automne 2017

  • Le PLUi avait fait l’objet de réunions publiques dans vos communes à l’automne 2017

  • Le PLUi avait fait l’objet de réunions publiques dans vos communes à l’automne 2017

  • Le PLUi avait fait l’objet de réunions publiques dans vos communes à l’automne 2017

  • Vincent Farges retranscrit les avis des communes auprès du comité de pilotage

Durant ce mois de mai 2018, Vincent Farges, chargé de mission « PLUi » (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) à la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs, est allé à la rencontre des communes du territoire afin de présenter les éléments du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable) et de recueillir les avis des conseillers municipaux.

Le PADD, un document charnière du Plan Local d’Urbanisme intercommunal

Le PADD est l’une des pièces fondamentales du PLUi. C’est dans ce document que sont déterminés les choix politiques d’aménagement du territoire pour les années à venir. Il en découle les aspects réglementaires sur l’évolution des zones à urbaniser et à préserver, l’habitat, le transport… Il convient donc de prendre en compte les spécificités et besoins de chaque commune pour établir un schéma d’aménagement cohérent au sein de l’intercommunalité.

Les communes se positionnent

Tous les Conseils municipaux ont débattu. Sur la proposition de la Communauté de Communes, 9 d’entre eux ont sollicité l’intervention de Vincent Farges durant leur Conseil municipal (à Champfrémont, Courcité, Lignières-Orgères, Pré-en-Pail-Saint-Samson, Saint-Aubin-du-Désert, Saint-Aignan-de-Couptrain, Saint-Calais-du-Désert, Saint-Cyr-en-Pail et Saint-Germain-de-Coulamer). Les débats ont été l’occasion pour l’ensemble des élus de découvrir les propositions réalisées par les 26 maires du territoire lors de 3 précédentes réunions et d’émettre leurs réticences, avis et consentements.

Des avis favorables

La nécessité de développer et dynamiser nos bourgs et hameaux est un des points qui a mis tout le monde d’accord. Pour cela, plusieurs pistes ont été envisagées : prévoir l’implantation d’activités artisanales ou commerciales de tailles raisonnées sur l’ensemble des communes, solliciter des aides de l’État pour l’amélioration des logements vétustes, aérer les bourgs ou encore permettre l’implantation de constructions nouvelles dans les hameaux lorsqu’un raccordement aux réseaux le permet.

Des propositions et des suggestions

Certains élus ont aussi apporté de nouvelles idées. Elles concernaient notamment les tracés de chemin doux (voie piétonne et cyclable). Envisagés dans un premier temps pour connecter les lotissements aux bourgs afin de favoriser la participation des citoyens à la vie de leur commune, ils ont pris une dimension supplémentaire. Les communes de Loupfougères et de Saint-Cyr-en-Pail souhaitent par exemple se connecter à la voie verte ou aux chemins de randonnées tandis que Pré-en-Pail et Saint-Samson prévoient de se rapprocher par l’aménagement d’un chemin.

Suite aux échanges, le comité de pilotage ajuste le cap !

La prévision initiale de répartir les 3 000 nouveaux habitants souhaités par un accroissement de la population de 20% au sein des 4 pôles du territoire et de 10% dans les autres communes a été revue. A l’écoute des communes arguant des évolutions démographiques inégales, l’objectif est désormais de répartir l’accroissement de 17% de population de manière globale sur le territoire. Cependant certains points font encore débat. C’est le cas du développement de nouvelles zones d’activités que les communes n’envisagent pas de la même manière.

Les prochaines étapes avant l’approbation du Projet d’Aménagement et de Développement Durable

Les conclusions des conseils municipaux ont été présentés au comité de pilotage le jeudi 7 juin 2018. Ceci a permis de procéder à certains ajustements et validations. Suivra un premier échange de point de vue en Conseil de Communauté le 28 juin. A l’automne une réunion publique permettra aux habitants d’émettre leurs avis sur les pistes de réflexion envisagées, suite à quoi, les membres du comité de pilotage réajusteront le Projet d’Aménagement et de Développement Durable. Il sera ensuite soumis au vote en Conseil de Communauté. Une fois validé, la Communauté de Communes basculera sur la phase suivante de l’élaboration du Plan Local d’urbanisme intercommunal : la réalisation du règlement.

Autres actus

X