randonne-famille-nord-est-mayenne-cp-pwd

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

Paré pour le Tour de France !

A l’aube du Tour de France, les communes, les entreprises, les commerçants, les associations et les habitants se préparent à accueillir les cyclistes. Cela fait 3 ans qu’ils ne sont pas passés sur notre territoire alors évidemment nous attendons leur passage avec impatience ce vendredi 13 juillet ! De Loupfougères à Gesvres en passant par Villaines-la-Juhel, rendez-vous à 13h pour encourager nos coureurs !

Côté décoration, les entreprises s’investissent à Villaines-la-Juhel. Palettes 53 construira des crayons géants pour représenter Lyreco, Tryba mettra sur selle son sumo géant, MPO réalisera des guirlandes de vinyles colorés pour égayer les rues… A Gesvres et à Loupfougères, des vélos géants seront réalisés en plus de l’investissement des écoles pour animer les bourgs. Des tee-shirts d’associations cyclistes seront affichés à Loupfougères. Enfin, une exposition de voitures anciennes et une fanfare vous distrairont durant la journée à Loupfougères, tandis qu’un écran géant, un marché du terroir et de l’artisanat, une fanfare chorégraphiée, une retraite au flambeau, un feu d’artifice et un bal populaire vous permettront de finir cette journée en beauté à Villaines-la-Juhel !

Il y a 41 ans, Alain Meslet, originaire d’Averton gagnait l’étape des Champs Élysées « celle que tout le monde veut gagner » selon lui. Après avoir remporté le Tour de France en 1976 avec l’équipe gitane de Van Impe et avant d’être au service de Bernard Hinault, cette arrivée triomphale à Paris reste son plus beau souvenir de course.

Le champion du Pays avait d’ailleurs ses supporters sur le territoire. « Je m’entraînais souvent à Pré-en-Pail où les circuits sont difficiles. Je suis un bon grimpeur grâce à cela. Nombreux étaient ceux qui venaient encourager le « petit Meslet » lors de sorties ou de courses. Ici, j’ai gagné plusieurs fois la course des 5 jours du Maine ! »

Il reste ainsi attaché au territoire où il a évolué « Après avoir fait de l’athlétisme et du cross country au club de l’Espérance de Villaines, je me suis mis au vélo à 17 ans. Dès la première année, j’ai gagné 11 courses junior et été repéré par l’équipe de France. Aujourd’hui, je reviens souvent me promener dans le coin où j’ai passé mon enfance et où j’ai rencontré ma femme. C’est ici que j’encouragerai les cyclistes du Tour de France cette année ! »

Autres actus

X