randonne-famille-nord-est-mayenne-cp-pwd

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

Mangeons local : ils visitent la ferme de Gwladys et Hugo

Ce lundi 25 juin, une dizaine d’élus et cuisiniers ont visité la ferme maraîchère de Gwladys Deschamps et Hugo Parel à Saint-Pierre-des-Nids. La visite a permis à tous les acteurs de la restauration collective de se rencontrer et d’échanger pour connaître et comprendre les contraintes de chacun. L’objectif ? Travailler ensemble afin de développer l’approvisionnement local et de qualité sur le territoire.

Des actions en faveur d’une alimentation de qualité
Depuis déjà quelques années, la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs agit pour accroître l’approvisionnement des restaurants collectifs en produits bio et locaux. Des formations aux cuisiniers des écoles, hôpitaux, EHPAD sont proposées, avec l’appui et le partenariat du Civam Bio 53, du Gal de Haute Mayenne dans le cadre du projet Leader. Pour assurer l’approvisionnement, la CCMA apporte par ailleurs un soutien à l’installation de deux maraîchers et un arboriculteur. C’est dans cette continuité que les élus, cuisiniers et agents de la restauration collective, maraîchers, producteurs et parents d’élèves ont été invités à visiter la ferme maraîchère de Gwladys Deschamps et Hugo Parel.

Découvrir et convaincre
Le jeune couple convaincu par l’intérêt de produire bio et en circuit-court a présenté son exploitation aux visiteurs. Après avoir fait le tour des légumes cultivés, le public a eu le droit à une présentation technique du maraîchage sur sol vivant. Hugo et Gwladys ont ensuite fait part des nécessités et contraintes de production. Ce sont des questions essentielles à se poser avant d’établir d’éventuels partenariats. Et c’est bien là l’un des objectifs de la Communauté de Communes : démontrer aux élus, parents d’élèves et cuisiniers l’intérêt des produits bio et la manière dont il faut les envisager (légume de saison, péremption, quantité…). Il n’est pas toujours plus cher ou plus compliqué de « bien manger », il s’agit de trouver les bons leviers (réduire le gaspillage alimentaire, la cuisson basse température, les bons grammages, l’introduction d’avantage de légumineuses…) !

Autres actus

X