dsc_0696w

J'ÉVOLUE

S’informer sur la « Bourse aux apprentis »

Créé en 2006, la « Bourse aux apprentis » est une aide financière de 1 000€ à destination des jeunes qui débutent un apprentissage dans une entreprise du territoire. Elle a pour objectif d’accroitre les liens entre les entreprises et la population locale ainsi que de soutenir les apprentis dans leurs démarches professionnelles.

De 2006 à 2015, 164 jeunes ont été aidés par la Communauté de Communes.

Connaître les conditions d’élgibilité

Témoignages et retours d’expériences

Les élus

M. Beaumont, élu à la commission économie de la CCMA

« Le frein lié à l’apprentissage est culturel. On associe encore trop souvent les mauvais élèves à cette voie professionnelle. Or, nous sommes convaincus de l’intérêt de cette formation pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier »

Sébastien Beaumont, élu à la commission développement économique de la CCMA

Vice-président à l’économie de la CCMA

« On constate qu’il y a trois fois plus d’apprentis en Allemagne qu’en France et trois fois moins de chômage chez les jeunes. »

Loïc de Poix, Vice-président en charge du développement économique de la CCMA

Les apprentis

« Je voulais être coiffeuse. La bourse m’a permis d’acheter tout le matériel nécessaire pour passer mon CAP coiffure. J’ai trouvé un employeur très rapidement sur Courcité avec qui les relations étaient très bonnes puisque c’est quelqu’un qui prend plaisir à enseigner et a l’habitude d’accueillir des apprentis. J’ai vraiment beaucoup appris en travaillant à ses côtés. Aujourd’hui j’ai repris une formation pour obtenir un BP (Brevet professionnel). Mon employeur actuel était très intéressé par mon profil car je savais déjà faire beaucoup de choses et était en capacité de tenir un salon. Il m’a accueilli dans le but de m’embaucher par la suite. Je ne pouvais pas rêver mieux ! »

Sara, bénéficiaire de la « Bourse aux apprentis » en 2011 à Alter Ego

 

« J’ai obtenu mon baccalauréat professionnel « agroéquipement » en 2011 suite à quoi j’ai décidé de me tourner vers l’apprentissage. J’ai donc travaillé deux ans en tant qu’apprenti dans l’entreprise familiale puis j’ai continué ma formation jusqu’à la licence afin d’obtenir l’attestation de capacité de transport. Aujourd’hui, je peux travailler dans l’entreprise de mon père au titre de conducteur d’engins et de mécanicien. »

Julien, bénéficiaire de la « Bourse aux apprentis » en 2011 à SARL Lemoine

Les chefs d’entreprises

Alain Gibon, jardinier paysagiste et chef de l’entreprise Jardin Conseil

« Accueillir un apprenti, c’est avant tout transmettre sa passion. Pour moi c’est l’amour des plantes et du « beau ». Ici, les jeunes peuvent se former de manière concrète en étant sur le terrain. J’ai accueilli mon premier apprenti en 1986. Depuis j’ai dû former environ 80 stagiaires et apprentis. J’ai gardé  contact avec la plupart d’entre eux. Il y en a qui ont eu de beaux parcours. Un est devenu paysagiste en suisse, nombreux ont monté leur installation sur le territoire ou à proximité. J’ai aussi embauché certains d’entre eux. Sur 5 salariés (en CDI), 4 ont été stagiaires ou apprentis dans ma structure »

Alain Gibon, jardinier paysagiste et chef de l’entreprise Jardin Conseil

 

X