randonne-famille-nord-est-mayenne-cp-pwd

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU

© P.Beltrami - Mayenne Tourisme

Retour sur… Le Week-End Curieux

  • Les apprentis-stylistes du Mercredi Loisirs

  • Les petites machines de spectacle de M.Charly

  • Les conteurs en herbe du collège les Garettes

  • Les danseuses de l’École d’Enseignement artistique

  • Les Book-face du Réseau lecture

250 personnes ont pu découvrir les spectacles variés et atypiques du week-end curieux les 5 et 6 mai à Villaines-la-Juhel. Du concert swing aux massages contés, du défilé de mode à la mini-fête foraine, de l’exposition de sculpture à la danse… Tout le monde a pu s’ébahir et participer aux différentes animations.

Pour se réveiller en douceur et de bonne humeur, certains ont choisi la formule «petit-déjeuner spectaculaire» avec la compagnie «Presque Siamoises». Le public a été agréablement surpris du spectacle qui rompait avec les codes habituels. Ici, il n’était pas question de s’asseoir sagement pour regarder. Les habitants faisaient partie intégrante de l’animation conviviale. Ils ont mangé, se sont retrouvés au milieu des contorsionnistes, ont essayé de ne pas faire tomber les oeufs disposés sur un plateau, se sont amusés de ce «service» décalé et ont échangé avec leurs voisins sur ce petit-déjeuner très particulier. «Nos prochains petits-déjeuners vont nous paraître bien fades désormais» ont conclu des spectateurs visiblement ravis de ce moment.

Côté danse, les élèves de l’École d’enseignement artistique ont présenté un spectacle autour des sculptures de l’artiste Qiang Ma. « J’aime lorsque les arts se mélangent, c’est pourquoi je travaille souvent en collaboration avec des musiciens, plasticiens et autres danseurs. Ces sculptures en bois, défiant l’équilibre, m’ont tout de suite inspirée » déclare l’enseignante, Annick Boudras. Les élèves de 6 à 50 ans ont alors retranscrit leurs émotions face aux œuvres au travers de mouvements et figures. La chorégraphie intrigante et poétique a permis de mettre en avant l’univers de la femme, de l’enfance ou encore de la nature. Voilà de quoi emporter, en toute simplicité, le spectateur dans cette douce création onirique.

Le week-end s’est conclu en musique avec l’intervention «électro-swing» de Scratchophone Orchestra. Les spectateurs apprentis-danseurs se sont laissés emporter par la vivacité de ce quatuor détonnant !

Autres actus

X